PHPEclipse : Programmez librement pour le Web


précédentsommairesuivant

III. Eclipse

Eclipse

Ce chapitre vous propose une brève introduction à l'environnement de développement Eclipse.

III-A. Installation

Décompressez l'archive dans le répertoire de votre choix. Puis lancez l'application.

III-B. Premiers pas

Premier démarrage de Eclipse

Lorsque vous démarrez Eclipse pour la première fois, vous devez définir un Workspace, il s'agit du répertoire de travail principal dans lequel seront stockés toutes vos ressources Eclipse. Si vous cochez la case "Use this as the default and do not ask again", le logiciel utilisera le répertoire spécifié à chaque démarrage.

Les ressources définissent de manière abstraite les fichiers, répertoires et projets contenu dans un Workspace.

Pour une meilleure organisation, il peut être utile de définir le Workspace sur une partition secondaire. Vous pouvez également, si vous développez exclusivement pour le Web, définir un répertoire commun pour votre Workspace et le répertoire web racine de votre serveur HTTP.

Ecran de bienvenue

Après avoir lancé votre Workspace, l'écran de bienvenue apparaît. Le menu peut vous sembler déroutant aux premiers abords, mais tout ceci est très convivial, vous avez la possibilité d'accèder respectivement à une vue d'ensemble du logiciel, aux notes de version, à des exemples, des tutoriels ou au Workbench, l'environnement de développement proprement dit.

III-C. Le Workbench

Workbench

Le Workbench représente le conteneur principal de l'IDE. Il se compose d'une perspective.

Si vous disposez de moniteurs en dual-screen, profitez s-en pour instancier plusieurs Workbench !

III-D. Les Perspectives

Une perspective intègre une ou plusieurs vues généralement accompagnée d'un éditeur. Ce concepte vous permet d'alterner à la volée les contextes de développement en fonction de la tâche à effectuer.

Quelques perspectives Description
Java Perspective par défaut, permet de développer en Java.
Debug Perspective destinée au débogage.
Resource Perspective abstraite permettant d'éditer une ressource quelconque.

III-E. Les Vues

Une vue comporte une ou plusieurs fonctionnalités permettant d'interagir avec les ressources, l'éditeur, le Workspace ou le Workbench.

Quelques vues Description
Navigator Cette vue vous permet de parcourir toute l'aborescence du Workspace courant et d'effectuer diverses tâches admistratives en rapport avec les ressources.
Outline Cette vue fournit le squelette du fichier en cours d'édition (lorsque cela est rendu possible).

III-F. Les Editeurs

L'éditeur permet d'éditer les fichiers sources. Vous pouvez en ouvrir plusieurs simultanément, en onglet, en cascade ou détachés.

III-G. Les Working Sets

Les Working Sets vous permettent de définir un contexte de travail personnalisé. Vous pouvez par exemple déterminer précisément les ressources que vous souhaitez voir affichées dans votre Workspace et masquer virtuellement le reste, ceci peut s'avérer particulièrement utile si votre Workspace ou l'un de vos projets compte un grand nombre de ressources.

III-H. Gestion de versions

Historique local

Eclipse dispose d'un mécanisme interne de gestion de versions, le Local history. Cette fonctionnalité permet d'effectuer la comparaison, le remplacement ou la restauration complète d'une resource locale.

Perspective : CVS Repository Exploring

Par ailleurs, Eclipse propose la perspective native CVS Repository Exploring. Cette dernière, dédiée aux projets collaboratifs, fournit un client graphique pour l'exploration et la gestion de versions via CVS.

Il existe également plusieurs plugins tiers pour SVN (Subversion), notamment Subclipse.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2006 Jean-Pierre Grossglauser. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.